Comment lancer une conversation ?

Parfois, on veut lancer une conversation mais on ne sait pas du tout quoi dire… On se regarde dans le blanc des yeux et on attend que quelqu’un nous sauve de ce moment.

Parfois, on veut lancer une conversation mais on ne sait pas du tout quoi dire… On se regarde dans le blanc des yeux et on attend que quelqu’un nous sauve de ce moment.

Intro

Parfois, on veut lancer une conversation mais on ne sait pas du tout quoi dire…

Du coup, on se regarde dans le blanc des yeux et on attend que quelqu’un nous sauve de ce moment.

Et clairement, il n’y a rien de plus gênant !

Et s’il existait une solution ?

Dans cet article, j’ai donc décidé de vous parler de comment lancer une conversation ?

Bonne lecture !

PS : J’attends votre avis avec impatience ! D’ailleurs, arrivez-vous facilement à lancer une conversation ?

Partager l'article :

Au programme du jour :

  • Exemple de moment gênant à éviter.
  • Commencer par poser des questions.  
  • Encourager son interlocuteur à se dévoiler.  
  • Trouver des points communs et échanger sur ces points-là.
  • Résumé.
  • Aller plus loin.

Comment lancer une conversation ?

Exemple de moment gênant à éviter.

Vous êtes invité à un barbecue, vous venez d’arriver et dites bonjour à vos amis, puis aux autres invités que vous ne connaissez pas.

Vous aidez vos hôtes à mettre la table, prenez un verre de rosé ou une bière et commencez à discuter, rigoler, raconter des anecdotes et des conneries. Surtout des conneries…

Les saucisses sont prêtes, vous passez à table et commencez à manger, en plus, la viande a été prise chez le boucher du coin et elle est succulente.

C’est le moment du dessert et vos amis partent le chercher, les autres sont partis fumer et les enfants jouent dans le jardin. Et là, vous vous rendez compte que vous vous retrouvez tout seul avec un autre invité.

Vous lui faites un sourire, lui posez une question pour engager la discussion et il répond uniquement par : « oui ».

Vous venez de comprendre que le temps va être long. Non pas parce que votre interlocuteur est peu sympathique, non, juste car vous ne savez pas quoi vous dire.

Vous vous regardez là, tous les deux, dans le blanc des yeux…

Le temps passe et on entend les enfants jouer, les oiseaux chanter et les autres s’amuser.

De votre côté, vous vous sentez un peu bête, ne savez pas quoi dire, ni quoi faire, alors vous attendez, là, sur votre chaise, qu’un miracle se produise.

Heureusement pour vous, vos amis n’ont pas mis trop de temps à aller chercher le dessert.

Du coup, tout le monde revient à table et le moment du malaise est enfin fini. Cela n’a duré que quelques minutes, mais pour vous, c’était interminable.

D’ailleurs, je vous invite à lire notre article sur comment mieux communiquer.

Découvrez mon livre :
"Vous ne savez pas communiquer !" (Et recevez un extrait gratuit).

Commencer par poser des questions.

Vous connaissez forcément ce genre de monologue où vous êtes sûr que vous allez vous ennuyer à mourir.

Pourtant, votre interlocuteur parle bien, le sujet est intéressant et il semble vraiment passionné.

Mais, seulement lui !

Vous concernant, ce sujet ne vous intéresse pas du tout, vous n’y connaissez rien, et vous n’avez pas forcément envie d’en apprendre plus. Pire que ça, vous connaissez à peine votre interlocuteur et il vous raconte déjà toute sa vie. C’est mal parti.

Nous l’avons vu précédemment dans ce blog, une discussion se fait à deux et pour intéresser quelqu’un, il faut s’intéresser à l’autre.

Et le meilleur moyen de faire cela, est de poser des questions. Par exemple, des questions sur la vie de la personne, ce qu’il aime, ce qu’il fait, etc.

Ensuite, vous pourrez creuser et ainsi trouver des points communs, des sujets intéressants pour vous deux.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire cet article sur comment poser des questions.

Encourager son interlocuteur à se dévoiler.

Il faut avouer que certains ne sont pas très bavards et ne se dévoilent pas facilement, alors il ne faut pas hésiter à creuser.

La première chose à faire, c’est essayer de trouver une discussion qui va vous intéresser tous les deux. Par exemple : « Que fais-tu dans la vie ? », parler du repas ou de la soirée que vous passez, etc.

La seconde est d’essayer de creuser en profondeur pour apprendre à connaître votre interlocuteur.

Le but ici est simplement d’encourager votre interlocuteur à parler de lui, à l’écouter attentivement et à s’intéresser à lui. Ensuite, la discussion viendra toute seule.

Trouver des points communs et échanger sur ces points-là.

Nous avons tous des points communs et des points de défaillances. Quand vous échangez sur des points de défaillances, il se passe en général deux cas de figure :

Le premier, votre interlocuteur reste poli et change de sujet ou bien s’en va.

Le second, c’est le drame. Vous n’êtes pas du tout d’accord, tout le monde s’engueule et c’est parti pour une soirée ratée.

À l’inverse, les points communs rapprochent les gens. Lorsque vous discutez d’une passion commune avec quelqu’un, même si vous ne le connaissez pas, vous avez l’impression de vous adorer. Vous passez un superbe moment et vous devenez rapidement hyper complice. Vous ne trouvez pas ?

Où est-ce que je veux en venir du coup ?

Lorsque vous rencontrez pour la première fois quelqu’un, cherchez vos points communs, des discussions qui vous animent tous les deux, des passions communes et croyez-moi, vous allez passer un superbe moment. Par contre, parlez de sujets défaillants et c’est la guerre assurée. Il y a de grandes chances que vous ne vous parliez plus ensuite.

Pour résumer :

Parfois, on veut lancer une conversation mais on ne sait pas du tout quoi dire… On se regarde dans le blanc des yeux et on attend que quelqu’un nous sauve de ce moment.

Conclusion

Bonus.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire cet article et j’espère que celui-ci va vous aider.

Afin d’aller plus loin sur le sujet, je vous propose de récupérer gratuitement un extrait de mon livre : « Vous ne savez pas communiquer ! »

Résumé.

Pour finir, je pense sincèrement que pour commencer à lancer une discussion, il faut surtout faire appel à votre bon sens.

Il est important de commencer par échanger, puis encourager votre interlocuteur à se dévoiler et enfin réfléchir à des points communs pour trouver des discussions communes.

Clairement, si vous êtes tous les deux passionnés par la même chose, vous allez passer des heures à en parler et les autres vont croire que vous êtes de super potes.

PS : J’attends votre avis avec impatience ! D’ailleurs, arrivez-vous facilement à lancer une conversation ?

Comment lancer une conversation ?

  • Exemple de moment gênant à éviter.
  • Commencer par poser des questions.  
  • Encourager son interlocuteur à se dévoiler.  
  • Trouver des points communs et échanger sur ces points-là.

Aller plus loin.

Je vous remercie d’avoir lu cet article jusqu’au bout.

De mon côté, je vous propose deux choses :

  • Me faire un retour en m’envoyant un e-mail, en commentant ou en m’envoyant un message privé sur les réseaux-sociaux.
  • En partageant l’article pour aider le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.