Maîtriser la communication corporelle.

Le problème c’est que si vous ne maitrisez pas la communication corporelle, le corps peut vous trahir et exprimer l’inverse de ce que vous dites.

Le problème c’est que si vous ne maitrisez pas la communication corporelle, le corps peut vous trahir et exprimer l’inverse de ce que vous dites.

Intro

Maîtrisez-vous la communication corporelle ?

La parole sert à donner une information et le corps à appuyer l’importance de celle-ci.

Le problème c’est que le corps le fait souvent de manière inconsciente.

Du coup, le corps exprime lui-même ses sentiments et parfois dit totalement l’inverse de ce que vous dites.

Alors cela engendre parfois des problèmes puisqu’il n’est pas rare que votre corps vous trahisse (notamment vos émotions) et que votre interlocuteur s’en aperçoive.

Et s’il existait une solution ?

Dans cet article, j’ai donc décidé de parler de comment maîtriser la communication corporelle.

Bonne lecture !

PS : J’attends votre avis avec impatience ! D’ailleurs, maîtrisez-vous la communication corporelle ?

Partager l'article :

Au programme du jour :

  • Communiquer avec les mains et les bras.
  • Communiquer avec les yeux.
  • Communiquer avec le reste du corps.
  • Résumé.
  • Aller plus loin.

La communication corporelle.

Communiquer avec les mains et les bras.

Je parle ici d’appuyer vos propos par vos gestes, cela permet d’une part de rythmer et d’illustrer votre discussion, mais également d’éviter les gestes parasites.

Quelques exemples que l’on a tendance à appliquer inconsciemment :

Lorsqu’on est enfant, on nous dit souvent : « Ne montre pas du doigt, c’est très malpoli. »

Pourtant, une fois adultes, la plupart continuent à le faire (moi le premier). Montrer du doigt peut servir à deux choses.

La première, vous montrez quelque chose à votre interlocuteur, une personne, une partie d’un joli paysage, un animal ou autre.

La seconde, un peu plus rare, vous discutez devant un groupe et vous montrez du doigt un individu, afin qu’il sache que vous vous adressez à lui. Par exemple pour le faire venir ou pour insister sur un point précis qui a beaucoup de sens pour cette personne.

Sinon, la meilleure façon de faire comprendre à un interlocuteur que l’on se contrefout de ce qu’il dit ou alors qu’on n’est pas du tout d’accord, est de croiser les bras. Cela veut dire : je suis fermé à la discussion. Attention, car très souvent, on le fait de manière inconsciente.

La seconde meilleure façon de faire comprendre à un interlocuteur que l’on se contrefout de ce qu’il dit est de se tenir la tête de façon nonchalante. Cela veut dire : JE M’ENNUIE à mourir !

Autre chose que l’on fait souvent sans s’en rendre compte : mettre sa main devant sa bouche. Vous êtes là, en train de réfléchir à un problème compliqué que vous n’arrivez pas à résoudre, et instinctivement, vous mettez votre main devant votre bouche. Comme si,

Messieurs, comme si vous caresser la barbe allait résoudre le problème…

La dernière que je vais vous présenter, c’est la main sur le thorax. Synonyme d’un choc émotionnel, ce geste est souvent utilisé lors d’une phrase blessante à notre encontre ou lorsqu’on est jugé à tort. C’est un peu comme montrer la puissance de ce choc, un peu comme une plainte ou alors pour montrer aux autres que votre interlocuteur a été trop loin.

Attention lorsque vous faites cela inconsciemment, car tout cela à un sens. Par exemple, si vous croisez les bras ou si vous vous tenez la tête pendant une discussion avec un ami, il risque de comprendre que ce qu’il dit vous embête.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire notre article sur comment mieux communiquer.

Découvrez mon livre :
"Vous ne savez pas communiquer !" (Et recevez un extrait gratuit).

Communiquer avec les yeux.

Les émotions ressortent par les yeux.

Lorsque vous êtes triste, vous pleurez ; lorsque vous êtes content, vous versez des larmes de joie ; lorsque vous aimez quelqu’un tendrement, on peut le lire dans votre regard.

Je l’avoue, c’est de loin le sujet qui me passionne le plus. Toutes les émotions passent par les yeux, et si on y prête bien attention, nous pouvons les lire rien qu’en les regardant.

Par exemple, prenons une vidéo pour une campagne Ulule par exemple. Vous savez, c’est le genre de vidéo où l’on vous montre une belle histoire et à la fin on vous demande de donner de l’argent pour aider le projet à se concrétiser.

Si une vidéo montre une personne racontant une belle histoire, vous serez sûrement touché, mais si la personne y met son cœur, que l’on voit des larmes dans son regard, sa détermination à réussir, alors je vous assure que vous allez donner !

Également, le contact avec les yeux en dit long sur votre communication. Regarder votre interlocuteur dans les yeux lorsque vous parlez est un synonyme d’application ; à l’inverse, le regarder dans les yeux lorsqu’il vous parle est le signe d’une écoute très active.

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite à lire cet article sur comment lire les émotions de quelqu’un dans ses yeux.

Communiquer avec le reste du corps.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas que les mains et les yeux qui peuvent appuyer des propos..

La bouche est un très bon moyen d’exprimer ses sentiments, par exemple, le sourire exprime la joie, à l’inverse, lorsque vous mangez quelque chose de mauvais, votre bouche exprime de façon très clivante le dégoût.

Les oreilles sont également expressives. Par exemple, lorsque vous avez chaud, froid ou que vous êtes stressés, elles ont tendance à rougir.

Les bras et les jambes sont quant à eux, loin d’être inutiles ! Cela peut vous servir à imager une situation comme faire semblant de tirer dans un ballon.

Pour résumer :

Le problème c’est que si vous ne maitrisez pas la communication corporelle, le corps peut vous trahir et exprimer l’inverse de ce que vous dites.

Conclusion

Bonus.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire cet article et j’espère que celui-ci va vous aider.

Afin d’aller plus loin sur le sujet, je vous propose de récupérer gratuitement un extrait de mon livre : « Vous ne savez pas communiquer ! »

Résumé.

Pour finir, je pense sincèrement qu’il faut apprendre à maîtriser la communication corporelle afin d’éviter de se trahir.

Il ne s’agit pas de manipulation, mais plutôt de gestion des émotions. Parfois, vous allez être énervé et votre objectif sera de ne pas le montrer. Comme par exemple pour éviter une dispute avec un collègue, un ami ou votre partenaire.

S’il faut bien retenir une chose dans cet article, c’est ceci : le corps exprime lui-même ses sentiments et parfois dit totalement l’inverse de ce que vous dites.

Alors, apprenez au moins à comprendre la communication corporelle et à remarquer quand votre corps vous joue des tours.

PS : J’attends votre avis avec impatience ! D’ailleurs, maîtrisez-vous la communication corporelle ?

Technique de communication : L’art du silence.

  • Le silence rapide.  
  • Le silence lent.  
  • Le silence interactif.

Aller plus loin.

Je vous remercie d’avoir lu cet article jusqu’au bout.

De mon côté, je vous propose deux choses :

  • Me faire un retour en m’envoyant un e-mail, en commentant ou en m’envoyant un message privé sur les réseaux-sociaux.
  • En partageant l’article pour aider le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.