Pourquoi critiquons-nous les autres ? Et comment y remédier.

 La critique est parfois constructive et bienveillante, mais c’est malheureusement rare. Voyons ensemble pourquoi critiquons-nous les autres.

Pourquoi critiquons-nous les autres ? Et comment y remédier | Image de mise en avant de l'article.

Intro

Pourquoi critiquons-nous les autres ?

C’est un vrai sujet, et certains sont des experts dans le domaine !

La critique est parfois constructive et bienveillante, mais dans la majorité des cas ce n’est pas du tout le but recherché.

Parfois par jalousie, par malveillance ou que sais-je encore…

Et surtout, souvent inconsciemment.

D’ailleurs, à travers cet article, je vais essayer de vous expliquer pourquoi critiquons-nous les autres ? Et comment y remédier.

Dans un premier temps, je vais vous expliquer les différents types de critique.

Dans un second temps, je vais vous expliquer pourquoi nous critiquons les autres.

Dans un troisième temps, je vais vous montrer comment y remédier.

Partager l'article :

Au programme du jour :

  • La critique scientifique.
  • La critique humaine et sociale.
  • Ce qui nous intéresse.
  • Douleurs.
  • Une différence de valeur.
  • L’envie de partager des potins.
  • La critique bienveillante et constructive.
  • Travailler sur sa douleur.
  • Ouvrir son esprit.
  • Changer ses relations toxiques.
  • Résumé.
  • Allez plus loin.

La critique.

La critique scientifique.

D’une manière générale, un phénomène ou un état critique caractérise la limite entre deux situations ou deux comportements fondamentalement différents.

Par exemple, il peut s’agir de la température critique d’un liquide comme l’eau. Une fois chauffée à une certaine température, elle change d’état et devient de la vapeur d’eau.

BONUS : 3 étapes fondamentales pour mieux communiquer avec vos proches, vos amis et même vos collègues de travail !

[sibwp_form id=1]

La critique humaine et sociale.

L’esprit critique est la disposition d’une personne à examiner attentivement une donnée avant d’en établir la validité.

Cela peut par exemple permettre de trouver une solution à un problème donné ou à analyser des faits afin de formuler un jugement.

Ce qui nous intéresse.

Si je récapitule les deux derniers points :

  • Le point critique est un point à ne pas dépasser sinon il y a un grand changement.
  • Critiquer permet d’analyser des faits afin de formuler un jugement.

Ce qui est intéressant dans un premier temps est de comprendre la partie sur l’analyse des faits et la formulation d’un jugement.

Dans la vie de tous les jours, notre cerveau analyse absolument tout ce qu’il voit et qu’il perçoit.

Cela peut-être :

  • Les comportements de certains individus.
  • Ce qu’ils font.
  • Leur façon d’être avec les autres.
  • Etc…

Et votre cerveau juge avec les éléments qu’il a et non tous les éléments.

Par exemple, si un collègue arrive le matin avec une mine affreuse, ne vous dit pas bonjour, et vous regarde froidement, vous allez sûrement vous dire : “ Pas sympathique celui-ci ce matin, il s’est levé du mauvais pied ou quoi ?! “

Pourtant, vous ne savez pas le pourquoi du comment, si ça se trouve quelque chose de grave c’est passé chez lui ou alors il est simplement mal réveillé, mais votre cerveau juge sans savoir le pourquoi du comment.

On peut donc facilement dire que si vous, vous êtes joyeux en tout temps, vous allez automatiquement repérer les gens qui ne sont pas comme vous. Pourquoi ? Car faire la gueule n’est pas du tout votre valeur, bien au contraire.

Dans un deuxième temps, certains passent le point critique, le point de non retour et changent du tout au tout.

Par exemple, certains changent de travail et gagnent mieux leur vie, ou alors ils prennent la décision de partir plus souvent en voyage, ou alors ils sont épanouis du jour au lendemain.

Le problème, c’est que parfois, la réussite des autres ( dans certains domaines ) peut être douloureuse car elle nous montre encore plus que nous n’avons toujours pas réussi.

Nous allons donc décortiquer ces points ci-dessous :

Pourquoi critiquons-nous les autres ?

La douleur.

La jalousie est une douleur ( souvent inconsciente ) mais bien réelle. D’ailleurs, c’est souvent à cause de cette douleur que nous critiquons les autres.

Comme vu plus haut, inconsciemment, quand quelqu’un à quelque chose que vous n’avez pas, et dont vous désirez tant, vous vous sentez un peu frustré.

Imaginez que vous rêvez de partir en voyage 3 semaines en Australie, mais que vous n’avez jamais pu, à cause de l’argent, du manque de temps ou bien d’autres raisons.

Et imaginez ensuite qu’un ami vous raconte son voyage !

Oui, vous allez être époustouflé c’est sûr, ça va vous faire rêver de votre voyage, vous aurez encore plus envie d’y aller.

Mais ça risque aussi de vous frustrer car vous ne pouvez pas le faire, enfin pas pour le moment.

Et souvent la critique vient à ce moment-là.

Une différence de valeur.

Chacun est unique, chacun à ses valeurs et chacun ses avis ( parfois très tranchés ) sur certains sujets.

Souvent de manière inconsciente également, nous avons tendance à juger et à jauger les valeurs des autres. Est-ce qu’elles sont semblables aux nôtres ? Ou pas du tout.

Par exemple, vous rentrez d’une soirée chez des amis avec votre conjoint, et vous venez de rencontrer quelques personnes.

L’une des premières choses que vous allez faire dans la voiture, ( nous le faisons tous ) est de parler de vos nouvelles rencontres.

“ Ah tu as vu, il est sympa ce gars là “

“ Oui, j’ai parlé avec sa copine… “

C’est humain, et c’est comme ça, nous jugeons tous les valeurs des uns et des autres, et si celles-ci sont très contradictoires avec les nôtres, nous avons clairement tendance à critiquer.

L’envie de partager des potins.

Pour finir, il y a les commères…

Vous savez, ces femmes ou ces hommes qui connaissent tout sur tout le monde, qui aiment parler, juger et critiquer tout ce qui passe devant sa fenêtre.

C’est une façon pour ces personnes de se sentir concerné par ce qui se passe autour, se sentir puissantes et parfois manipulatrices.

A titre personnel, je déteste ce genre de personne. Pas vous ?

La critique bienveillante et constructive.

Et puis, il y a aussi la critique bienveillante et constructive.

Dans ce cas là, elle est clairement positive, même si elle peut faire mal parfois.

Souvent, elle est soit dite par un proche ou un ami, ou alors par quelqu’un qui a fait la même erreur que vous êtes en train de faire, et qui veut vous empêcher de faire la même connerie.

Par exemple, vous souhaitez partir en voyage en Italie. ( J’avoue, on parle beaucoup de voyage dans cet article… ).

Vous faites votre itinéraire et vous le postez dans un groupe Facebook afin d’avoir des retours sur les endroits où vous avez prévu d’aller.

Croyez-moi, la plupart des gens qui ont été déçus par un endroit vont accourir pour vous mettre en garde.

A l’inverse du commérage, la critique constructive permet d’avancer, d’éviter de faire des erreurs et de s’améliorer.

Même si parfois elle fait très mal, je vous invite à toujours les regarder de prêt.

Pour résumer :

Pourquoi critiquons-nous les autres ? Et comment y remédier | Image de mise en avant de l'article.

Comment y remédier ?

Travailler sur sa douleur.

Si vous critiquez et jugez les autres, soit vous êtes un commère et je ne peux plus rien vous, soit vous souffrez et vous êtes sur la bonne voie.

Si vous sentez de la frustration lorsque vous critiquez quelqu’un, arrêtez vous de suite. Le problème ne vient pas de la personne en face de vous, mais bien de vous.

C’est génial, car si c’est le cas, vous venez de prendre conscience qu’il y a une douleur à un endroit.

Pour y remédier je vous invite à :

  • Conscientiser votre douleur.
  • Voir si vous pouvez y faire quelque chose.
  • Si oui, faites le.
  • Si non, réfléchissez pourquoi.
  • Et surtout, lâchez prise !

La frustration, ça va et ça vient, ça n’est que provisoire.

Ouvrir son esprit.

Comme je l’ai dit plus haut, les valeurs sont différentes de tout un chacun et parfois, cela vous semble impensable.

Par contre, une chose est sûre, c’est que vous ne connaissez pas toute l’histoire.

A titre personnel, j’ai souvent remarqué que certains militaires ayant fait beaucoup de missions à l’étranger sont devenus racistes.

Je ne partage pas du tout cette vision, et je ne comprends pas comment l’on peut être raciste de nos jours.

Mais, il faut aussi avouer que ces mêmes personnes ont des choses horribles et traumatisantes dans certains pays. Et cela a sûrement changé leur vision des choses.

Même si je ne cautionne pas du tout, j’essaie d’avoir l’esprit ouvert et de comprendre pourquoi certaines personnes en sont arrivés là.

Parfois, certaines valeurs sont inculquées depuis très jeune.

Changer ses relations toxiques.

Pour finir notre article, il y aussi des personnes toxiques avec qui nous avons tendances à critiquer le monde ensemble.

Je ne dis pas que c’est mal, car parfois c’est constructif, cela permet d’avancer et de s’améliorer.

Mais dans la majorité des cas, il faut avouer une chose, c’est plutôt le bureau des pleurs…

Et clairement, vous vous faites du mal tout seul.

Alors je vous invite à limiter très fortement ce genre de relation et de moment.

D’ailleurs, si cela vous intéresse d’aller plus loin, je vous invite à lire notre article sur comment améliorer ses relations humaines.

Pour résumer :

Pourquoi critiquons-nous les autres ? Et comment y remédier | Image de mise en avant de l'article.

Conclusion

Résumé.

Pour résumer la critique c’est :

  • Scientifique.
  • Humain et social.

Nous critiquons parce-que :

  • Nous ressentons une douleur ou une frustration.
  • La personne en face de nous à des valeurs très différentes des nôtres.
  • Nous aimons partager des potins.
  • Pour protéger un proche, un ami voire même un inconnu de façon bienveillante et constructive.

Nous pouvons y remédier en :

  • Travaillant sur notre douleur.
  • Ouvrant notre esprit.
  • Changeant certaines relations toxiques.

Aller plus loin.

Je vous remercie d’avoir lu cet article jusqu’au bout.

De mon côté, je vous propose deux choses :

  • Me faire un retour en m’envoyant un e-mail, en commentant ou en m’envoyant un message privé sur les réseaux-sociaux.
  • En partageant l’article pour aider le plus grand nombre.

Rejoignez les 2 000 abonnés de la communauté :

Articles de blog en avant premières, contenus uniques et j’en passe… Nous envoyons nos contenus dans l’objectif de vous aider à vous développer personnellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *