Comment s’intéresser sincèrement aux autres ?

L’erreur que font beaucoup de monde, c’est qu’ils ne s’intéressent qu’à eux. Et s’il était temps d’apprendre comment s’intéresser aux autres ?

Comment s’intéresser sincèrement aux autres ? L’erreur que font beaucoup de monde, c’est qu’ils ne s'intéressent qu’à eux. Et s'il était temps d’apprendre comment s’intéresser aux autres ?

Intro

L’erreur que font beaucoup de monde, c’est qu’ils ne s’intéressent qu’à eux et certainement pas aux autres.

Le problème c’est que les gens oublient qu’un dialogue désigne un type de communication entre plusieurs personnes ou groupes de personnes. C’est-à-dire que, quand vous dialoguez avec quelqu’un, vous êtes au minimum deux. Oui oui, il ne faut pas l’oublier, vous êtes deux !

Du coup, ils se mettent à faire de longs monologues et ne parlent que d’eux. Et qu’est-ce que ça peut être plat et inintéressant.

Et s’il existait une solution ?

Dans cet article, j’ai donc décidé de parler de comment s’intéresser aux autres ?

D’ailleurs, je vais commencer par vous expliquer pourquoi est-il difficile de s’intéresser aux autres ?

Ensuite, je vais vous montrer comment s’intéresser sincèrement aux autres ?

Bonne lecture !

PS : J’attends votre avis avec impatience ! D’ailleurs, faites-vous souvent de long monologue ou alors prenez-vous le temps de discuter à deux ?

Partager l'article :

Au programme du jour :

  • Égoïsme.
  • Ne pas savoir quoi dire.
  • Manque d’honnêteté.
  • Écouter.  
  • Se mettre à la place de son interlocuteur.  
  • Poser des questions.  
  • S’intéresser à la personne en face de vous. 
  • Résumé.
  • Aller plus loin.

Pourquoi est-il difficile de s'intéresser aux autres ?

Égoïsme.

La première erreur que font beaucoup de monde, c’est qu’ils ne s’intéressent réellement pas aux autres mais plutôt à eux même.

Le problème c’est que certains (beaucoup de monde) oublient qu’un dialogue désigne un type de communication entre plusieurs personnes ou groupes de personnes. C’est-à-dire que, quand vous dialoguez avec quelqu’un, vous êtes au minimum deux. Oui oui, il ne faut pas l’oublier, vous êtes deux !

Du coup, ils se mettent à faire de longs monologues et ne parlent que d’eux, de leur vie, de ce qu’ils viennent de faire, d’une activité qu’ils font, de leurs réussites et leurs exploits… En gros, principalement d’eux !

Finalement, cela engendre une discussion plate et inintéressante.

Et c’est important de le souligner, car si vous ne vous intéressez pas à la personne en face de vous, mais ne discutez que de vous, pourquoi ferait-elle l’effort de s’intéresser à vous ?

Une relation et notamment une amitié se construit sur des une double relation et non une mono relation.

BONUS : 3 étapes fondamentales pour mieux communiquer avec vos proches, vos amis et même vos collègues de travail !

[sibwp_form id=1]

Ne pas savoir quoi dire.

Parfois, c’est relativement difficile de s’intéresser à une personne car nous ne savons pas quoi lui dire.

Voici un exemple qui vous ai sûrement déjà arrivé :

Vous mangez chez des amis et c’est l’heure du dessert. Vos amis partent chercher le dessert et les autres adultes jouent avec les enfants dans le jardin, du coup, vous vous retrouvez seul avec un invité que vous ne connaissez pas.

Est-il méchant ? Inintéressant ? Certainement pas, mais vous ne savez pas quoi lui dire.

Du coup, vous échangez quelques banalités sans intérêt mais ne parvenez pas vraiment à discuter. D’ailleurs, vous voyez bien qu’il aimerait discuter avec vous lui aussi, mais il ne sait pas quoi vous dire non plus.

Le temps semble durer une éternité et vous attendez avec impatience que vos amis reviennent pour casser ce moment de blanc particulièrement gênant.

Et c’est important de le souligner, car si certains sont très extravertis, d’autres sont timides (à la limite du maladif). C’est donc intéressant d’améliorer ses communications avec les autres afin d’apprendre à s’intéresser aux autres, même les plus timides d’entre eux.

Manque d’honnêteté.

La deuxième erreur que font certains, c’est qu’ils s’intéressent de manière hypocrite. (Pas forcément consciemment).

En effet, parfois nous rencontrons des personnes, nous ne les apprécions pas spécialement mais celles-ci entrent dans notre cercle. C’est notamment le cas au travail où l’on nous impose nos relations professionnelles, mais peut également parfois être le cas dans votre cercle d’amis ou dans votre famille. (Conjoint d’un membre de votre famille).

Le problème c’est que même si nos valeurs sont extrêmement différentes, nous nous sentons obligés d’apprécier cette personne pour faire plaisir aux autres.

Du coup, nous faisons semblant…

Cependant, vous n’êtes pas obligé de faire semblant. Si vous n’appréciez réellement pas quelqu’un, vous n’êtes en aucun cas obligé de faire semblant de l’apprécier pour faire plaisir aux autres.

Il existe une très bonne solution qui est d’ignorer cette personne.

Pour résumer :

Comment s’intéresser sincèrement aux autres ? L’erreur que font beaucoup de monde, c’est qu’ils ne s'intéressent qu’à eux. Et s'il était temps d’apprendre comment s’intéresser aux autres ?

Comment s’intéresser aux autres ?

Écouter.

Cela peut paraître idiot, et croyez-moi ça l’est, mais la plupart des
gens ne font qu’entendre et n’écoutent pas.

Écouter requiert une intention, une volonté de la personne qui effectue
l’action.

Entendre, c’est avoir un son qui arrive à vos oreilles.

Écouter, c’est aussi s’intéresser au sujet, le comprendre et le retenir
pour plus tard.

Si votre ami, votre collègue, votre patron ou votre conjoint vous dit
quelque chose d’important : écouter le ! Croyez-moi, ça évitera des
disputes à l’avenir.

Si vous souhaitez vous intéresser sincèrement aux autres, vous avez tout intérêt à prendre le temps de l’écouter.

D’ailleurs, je vous invite à lire cet article sur la différence entre écouter et entendre.

Se mettre à la place de son interlocuteur.

Une des bonnes pratiques pour cela est de se poser des questions.

Pourquoi vous dit-il cela ? Quelle en est la raison ? Qu’aime-t-il ? Qu’apprécie-t-il en discutant avec vous ? Quels sont ses sujets favoris ? Ceux dont il n’aime pas parler ?

Sachez une chose tout de même, on accepte les gens comme ils sont. Nous n’avons pas tous les mêmes valeurs, les mêmes jugements, les mêmes envies, les mêmes avis et n’apprécions pas tous les mêmes choses.

Pour donner un exemple : imaginez que vous parlez de chasse à un vegan, va-t-il être respectif ?

Vous devez donc prendre le temps de comprendre les valeurs, les qualités et les défauts de votre interlocuteur. Sans cela, il risque d’être difficile de trouver vos points communs et vos points de désaccords.

Pour rappel, si vous voulez une relation saine : évitez les désaccords et concentrez vous un maximum sur les points communs.

Poser des questions.

Selon-vous quelle est selon vous la meilleure façon d’apprendre à connaître
quelqu’un ?

Lui poser des questions.

Comment savoir ce que votre ami apprécie ?

Lui poser la question.

Comment savoir comment rendre heureux votre conjoint ?

Lui poser la question.

Comment savoir pourquoi votre ami est triste ?

Lui poser la question.

Comment savoir si ?

Vous avez compris…

C’est tout aussi bête que ça en a l’air. Si l’on veut une réponse, il faut
simplement la demander et la meilleure solution pour cela, c’est de
poser la question.

De manière générale, peu de gens racontent leur vie sans que nous l’ayons demandé. Sauf ceux qui ne s’intéressent qu’à eux… Cependant, si vous souhaitez nouer une amitié ou une relation professionnelle, je vous invite à poser des questions afin d’en apprendre plus sur cette personne.

S’intéresser à la personne en face de vous.

Désolé, mais je risque de choquer un peu. Si vous vous forcez à vous intéresser à une personne, jetez-la de votre de cercle d’ami.

Il n’y a rien de pire qu’une relation toxique, et si vous vous forcez à vous intéresser à une personne, c’est que quelque chose ne va pas. Nous sommes tous très différents les uns des autres et nous ne pouvons pas tous nous apprécier.

Alors soyez authentique, et si vous n’avez aucun atome crochu avec une personne, où est le problème ? Où est le mal à cela ? Simplement, ne vous en préoccupez pas et ne vous forcez pas à apprécier quelqu’un si ce n’est pas le cas.

À quoi bon ? Cela ne fonctionnera jamais de toute manière…

Pour résumer :

Comment s’intéresser sincèrement aux autres ? L’erreur que font beaucoup de monde, c’est qu’ils ne s'intéressent qu’à eux. Et s'il était temps d’apprendre comment s’intéresser aux autres ?

Conclusion

Résumé.

Pour finir, je pense sincèrement que si vous voulez nouer une relation solide avec un ami, un collègue de travail ou encore améliorer la relation que vous avez avec un membre de votre famille, il faut prendre le temps de s’intéresser à la personne.

Vous devez donc prendre le temps de comprendre les valeurs, les qualités et les défauts de votre interlocuteur. Sans cela, il risque d’être difficile de trouver vos points communs et vos points de désaccords.

Pour rappel, si vous voulez une relation saine : évitez les désaccords et concentrez vous un maximum sur les points communs.

C’est pour cette raison que j’ai décidé d’écrire cet article et que je vous invite fortement à mettre en pratique ces quelques conseils. Vous verrez, vous vous sentirez beaucoup mieux après.

PS : J’attends votre avis avec impatience ! D’ailleurs, faites-vous souvent de long monologue ou alors prenez-vous le temps de discuter à deux ?

Pourquoi est-il difficile de s’intéresser aux autres ?

  • Égoïsme.
  • Ne pas savoir quoi dire.
  • Manque d’honnêteté.

Comment s’intéresser aux autres ?

  • Écouter.  
  • Se mettre à la place de son interlocuteur.  
  • Poser des questions.  
  • S’intéresser à la personne en face de vous. 

Aller plus loin.

Je vous remercie d’avoir lu cet article jusqu’au bout.

De mon côté, je vous propose deux choses :

  • Me faire un retour en m’envoyant un e-mail, en commentant ou en m’envoyant un message privé sur les réseaux-sociaux.
  • En partageant l’article pour aider le plus grand nombre.

Rejoignez les 2 000 abonnés de la communauté :

Articles de blog en avant premières, contenus uniques et j’en passe… Nous envoyons nos contenus dans l’objectif de vous aider à vous développer personnellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *